top of page

Une césarienne versus l’accouchement vaginal: Quand est-ce que l’un est préféré à l’autre?

Dernière mise à jour : 21 août 2023


Je m'appelle Brittany Pompilii et mes pronoms sont elle. J'habite sur le territoire traditionnel des Haudenosaunee, des Anishinabewaki, des Attiwonderonk, des Mississauga et des Mississaugas des Premières nations de Credit. Cette terre est actuellement connue sous le nom de Niagara, en Ontario. En tant qu'auteur de cet article, je reconnais que mon privilège et donc mes expériences, éclairent mes perspectives sur le système de santé occidental. De plus, je n'ai jamais été enceinte ni accouché, par conséquent, je n'ai pas l'intention de parler au nom des femmes qui ont vécu une grossesse et un accouchement. Je n'ai pas de formation ou de formation professionnelle en soins prénatals, cependant, en tant que membre de l'équipe de recherche, je m'engage à utiliser mes compétences en recherche et en rédaction pour aider toutes les femmes à accéder à l'information sur la santé publique - un droit auquel toutes les femmes ont encore droit ne reçoivent pas toujours. J'espère qu'un jour, le système de santé publique représentera les expériences de tous et traitera tout le monde équitablement. Avec cet article, j'ai l'intention de fournir des informations précises pour éduquer les gens sur les accouchements vaginaux par rapport aux césariennes, afin que les femmes enceintes puissent faire le meilleur choix pour leurs expériences d'accouchement. Dans tous les cas, veuillez contacter votre fournisseur de soins de santé pour discuter et plaider en faveur de vos décisions d'accouchement.


C’est quoi l’accouchement vaginal?

Un accouchement vaginal fait référence à l’accouchement d’un bébé par le vagin après le début du travail (1*). Le processus de travail implique l'élargissement (dilatation) et l'amincissement (effacement) du col de l'utérus de la personne enceinte pour créer un espace permettant au bébé de passer de l'utérus à l'ouverture vaginale pour la naissance. Pendant le travail, les personnes enceintes éprouvent des contractions puisque le col de l'utérus élargit et amincisse. Les contractions se produise plus fréquemment et intensément jusqu'à le col de l'utérus est assez large et mince pour qu’un bébé soit poussé à travers (2*). En moyenne, le col de l'utérus doit être élargi au moins 10 centimètres pour accoucher un fœtus à terme (3*, 4*). Les interventions médicales peuvent être administrés pour la gestion des douleurs pendant un accouchement vaginal (par exemple, une péridurale, l’épisiotomie) (5*, 6*). Les accouchements vaginal varient en durée, bien que le premier accouchement prenne habituellement environ huit heures ou plus (7*).


Les accouchements vaginaux peuvent être menés par une variété de prestataires de soins formés, tel que (8*):

  • Les sage-femmes

  • Les doulas

  • Les médecins de famille

  • Les spécialistes de médecine materno-foetale

  • Les pédiatres

  • Les néonatologistes

  • Les obstétriciens-gynécologues (OB/GYNs)

Une personne enceinte peut avoir un accouchement vaginal à la maison, à l’hôpital, à un centre de naissance, ou à un autre endroit sécuritaire (par exemple, la maison d’un(e) ami(e)). Pas toutes les personnes enceintes ont l’option de décider où elles veulent accoucher, car cela dépend de la santé de la personne enceinte, les risques de leur grossesse et les autres facteurs de santé et de sécurité spécifiques à la situation. (9*). S’il n’y a pas de risques pour la santé de la personne enceinte ou la santé du bébé, les accouchements vaginaux peuvent prendre place à l'endroit choisi par la personne enceinte. Notez: Il est conseillé que les grossesses multiples (par exemple, jumeaux, triplés, etc.) sont accouchés dans un hôpital à cause des risques élevés des complications pendant le travail et l’accouchement (10*).


Après un accouchement vaginal, la personne qui accouche entre dans une période de récupération post-partum et peut être déchargée de l'hôpital dans les un à trois jours qui suivent l'accouchement. Après l’accouchement, la personne qui accouche peut éprouver (11*, 12*):

  • La douleur vaginale

  • La décharge

  • Le saignement abondant

  • Les crampes

  • Les contractions continues

  • Les changements hormonaux

  • La miction ou selles involontaires

  • Le gonflement

  • L’épuisement

  • La chute de cheveux

  • La difficulté avec le mouvement

  • La sensibilité des seins

  • Des changements d’humeur

  • Les problèmes de santé mentale (par exemple, la dépression, l'anxiété, le désespoir)

La période post-partum peut prendre jusqu'à ou plus d'un an pour la personne qui accouche pour se sentir comme s'ils étaient revenus à leur état « normal » - émotionnellement, mentalement et physiquement. La personne qui accouche peut typiquement être autorisée à faire de l'exercice et/ou à avoir des relations sexuelles quelques mois après la naissance (12*).


Une péridurale est une anesthésie administrée dans le bas de la colonne vertébrale de la personne enceinte pendant le travail pour réduire la douleur et le malaise pendant l’accouchement (5*).


Une épisiotomie est une incision chirurgicale entre l’ouverture vaginale et l’anus pour agrandir l’ouverture vaginale. Cette procédure peut être demandée par la personne enceinte pour potentiellement éviter l’inconfort des déchirures vaginales lors de l’accouchement (6*).

C’est quoi l’accouchement césarienne?

Une césarienne (appelée aussi une C-Section) est une procédure chirurgicale pour faire naissance à un bébé (ou plusieurs bébés) vers une incision dans l’abdomen et l'utérus. Dans quelques cas, une personne enceinte peut planifier de faire l’accouchement césarienne; dans d' autres circonstances, une césarienne est une intervention médicale requise pendant le travail quand l’accouchement vaginal n’est pas faisable (13*). Une césarienne planifiée ou urgent peut être requis dans les situations tel que (13*, 14*):

  • Le travail bloqué (le col de l'utérus ne se dilate pas ou ne s'efface pas)

  • Le bébé est en détresse ou dans une position anormale pour l’accouchement

  • La grossesse multiple

  • L’accouchement pose un risque de santé pour la personne enceinte et/ou le bébé

  • Les problèmes de placenta (par exemple, placenta recouvrant le col de l'utérus)

  • Le pelvis de la personne qui est enceinte est trop petite pour faire l’accouchement vaginale

  • Problème de santé chronique (par exemple, maladie cardiaque, VIH/SIDA)

Les césariennes prennent place à l'hôpital par un obstétricien. Les obstétriciens (également appelés OB ou OB/GYN) sont des médecins spécialisés dans la prestation de soins pendant la grossesse et l’accouchement (15*). Après l’accouchement césarienne, la personne qui avait fait l’accouchement peut être déchargée de l'hôpital dans quelques jours, bien que leur séjour ne puisse être plus long s’il y avait des complications. Pendant le rétablissement post-partum après l’accouchement césarienne, il est important de prendre soin de l'incision cicatrisante. À la suite d’une césarienne, la personne qui avait fait l’accouchement peut éprouver des symptômes et conditions similaires à une personne qui avait fait l’accouchement vaginal, cependant, le processus de cicatrisation est souvent plus court qu’un accouchement vaginal. Les seules différences seraient la douleur, la rougeur, l’enflure ou le pus autour du site d'incision, au lieu de la douleur autour du vagin et l’anus. La période moyenne de rétablissement post-partum est six semaines (16*).


L’accouchement vaginal après une césarienne (AVAC)

Un accouchement vaginal après une césarienne (AVAC) est possible pour les personnes enceintes qui accouchent plus qu’un bébé au fil de temps. Cependant, il est recommandé de faire l’accouchement césarienne après avoir l’accouchement césarienne précédent pour minimiser les risques associés à AVAC, surtout si la personne enceinte ne pouvait pas subir le travail et l’accouchement vaginal au passé (17*).


L’accouchement vaginal vs. l’accouchement césarienne: quel type d’accouchement est préféré?

Dans quelques cas, les personnes enceintes peuvent décider s’ils veulent faire l'accouchement de leur bébé (ou bébés) par voie vaginale ou par une césarienne. C’est possible de planifier les expériences d’accouchement par créer un plan de naissance - consultez nos articles de plan de naissance ici et ici. Dans l'événement que la personne enceinte a la capacité de choisir entre l’accouchement vaginal et l’accouchement césarienne, laquelle devrait-elle choisir?


La réponse: Il va dépendre de l’individu enceinte, de la santé et de la sécurité de leur bébé.

La section suivante de cet article discutera choisir entre l’accouchement vaginal et l’accouchement césarienne sous la présomption qu’il n'y a pas de complications ou risques de santé pendant la grossesse, le travail et/ou l’accouchement. Comme déjà mentionné, les personnes enceintes peuvent nécessiter une césarienne, même si elles avaient planifié un accouchement vaginal, pour protéger leur santé et la santé de leur bébé. Selon les circonstances de la personne enceinte, elle va être informer en avance de l’accouchement si elle a besoin d’une césarienne; dans les autres cas, une césarienne d’urgence est exécutée quand l’accouchement vaginal n’est pas prudent ou faisable (14*).


Il est recommandé de procéder avec l’accouchement vaginal s’il n’y a pas de complications avec la grossesse, car les césariennes portent plus de risques et un temps de récupération plus long pour la personne enceinte, car elle est une chirurgie majeure. Cependant, une des raisons principales que les personnes enceintes peuvent décider de faire une césarienne élective est si elles éprouvent de la détresse et/ou d'anxiété à propos de l’accouchement vaginal (14*).

L’accouchement vaginal

Les personnes enceintes peuvent choisir l’accouchement vaginal… pour éprouver l’accouchement vaginal (18*; 22*)! En général, l’accouchement vaginal mène à des séjours à l'hôpital plus court et une période de récupération plus courte que l'accouchement césarienne. Si la personne qui fait l’accouchement est un parent, elle peut aussi préférer cette option, car elle serait capable de tenir leur bébé bientôt après l’accouchement vaginal. Ceci est favorable pour le bébé, car il peut connecter avec leur parent aussitôt que possible et commencer à créer un attachement (19*). De plus, les bébés reçoivent de bactéries bonnes parmi l’accouchement vaginal, dont il a été prouvé qu'ils renforcent leur système immunitaire (20*).


Les personnes enceintes peuvent ne pas vouloir subir l’accouchement vaginal pour éviter la douleur associée à l'accouchement vaginal. Pendant l’accouchement vaginal, le vagin de la personne enceinte peut s'étirer et se déchirer, causant la douleur et le malaise, ainsi que le besoin de points de suture et de guérison à long terme. Après l’accouchement d’un bébé, les personnes post-partum éprouvent souvent la douleur du vagin et de l’anus, ainsi que les selles et mictions involontaires (11*; 12*; 18*)

L’accouchement césarienne

Dans les cas où l'accouchement césarienne n’est pas médicalement requis, les personnes enceintes peuvent choisir l’accouchement césarienne pour éviter la douleur du travail et l’accouchement vaginal, qui peuvent tous les deux être durables et intenses (21*). Les césariennes peuvent aussi éviter le manque d'oxygène pour le bébé qui peut avoir lieu pendant l’accouchement vaginal. De plus, pendant la période post-partum, les personnes qui ont subi une césarienne éprouvent moins de selles et mictions involontaires et peuvent s’engager dans des activités sexuelles plus tôt après la naissance que les personnes qui ont subi l’accouchement vaginal (19*).


Les personnes enceintes peuvent ne pas vouloir subir l’accouchement césarienne, car la période de rétablissement et risques de complication sont plus hauts que l’accouchement vaginal et peut résulter dans les expériences de naissance et rétablissement moins favorable (22*). De plus, après avoir une césarienne, il est recommandé d’accoucher tous les bébés suivants par l’accouchement césarienne, sauf si la personne enceinte est autorisé pour AVAC par leur médecin (22*). Choisir l’accouchement césarienne sur l’accouchement vaginal est rare; en général, les personnes enceintes choisissent l’accouchement vaginal, car il est associé à moins de complications et risques de santé et les périodes de rétablissement plus vite (21*).


En général, les accouchements vaginaux et les césariennes présentent tous les deux des avantages et des inconvénients, mais la décision appartient finalement à la personne enceinte - si elle a le privilège et la possibilité de choisir. Le meilleur choix est celui qui est le plus sain et sauf pour la personne enceinte et le bébé - ou bébés!


*Ces sources ne précisent pas l'identité de genre des femmes incluses. La représentation historique nous porte à croire que seules les femmes cisgenres étaient incluses.


Si vous avez des commentaires sur ce message ou sur n’importe quel contenu créé par missINFORMED, veuillez nous contacter à info@missinformed.ca. Nous apprécions et accueillons tous les commentaires, car nous nous engageons à poursuivre la croissance et l'amélioration de notre organisation.


Merci beaucoup d’avoir pris le temps de lire notre article ! Nous espérons que vous avez apprécié les efforts déployés pour vous le présenter aujourd’hui. En tant que petit organisme à but non-lucratif, nous dépendons fortement de dons généreux pour nous aider à rester à flot. Nous vous invitons à faire un don pour nous aider à fournir régulièrement des informations sur la santé aux jeunes de tout le Canada. Chaque don a un impact !



Références

  1. Lindberg S. C-section vs. Natural Birth: Which is Right for You? [Internet]. 2020 Aug 24 [cited 2021 April 14]. Available from: https://www.healthline.com/health/pregnancy/c-section-vs-natural-birth-2.

  2. The Society of Obstetricians and Gynaecologists of Canada. Labour 1010 - Pregnancy Info [Internet]. [date unknown; cited 2021 Apr 14]. Available from: https://www.pregnancyinfo.ca/birth/labour/labour-101/.

  3. My Health Alberta. Physical Growth in Newborns [Internet]. [date unknown; cited 2021 Apr 14]. Available from: https://myhealth.alberta.ca/Health/Pages/conditions.aspx?hwid=te6295#:~:text=The%20average%20length%20of%20full,than%20at%20any%20other%20time.

  4. Brusie C. Cervix Dilation Chart: The Stages of Labor [Internet]. Healthline: Parenthood; [date unknown; cited 2021 Apr 14]. Available from: https://www.healthline.com/health/pregnancy/cervix-dilation-chart.

  5. Westergren A, Edin K, Walsh D, Christianson M. Autonomous and dependent - The dichotomy of birth: A feminist analysis of birth plans in Sweden. 2018 Oct 16. Midwifery; 68; 56-64.

  6. Divall B, Spiby H, Nolan M, Slade P. Plans, preferences or going with the flow: An online exploration of women's views and experiences of birth plans. Midwifery. 2017 July 31; 54; 29-34.

  7. Mayo Clinic. Labor and delivery, postpartum care [Internet]. Mayo Foundation for Medical Education and Research; [date unknown; cited 2021 Apr 14]. Available from: https://www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/labor-and-delivery/in-depth/stages-of-labor/art-20046545.

  8. Cortezzo DE, Bowers K, Meyer MC. Birth planning in uncertain or life-limiting fetal diagnoses: Perspectives of physicians and parents. J Palliat Med. 2019 Oct 25; 22(11); 1337-1345.

  9. Canadian Institute for Health Information. Giving Birth in Canada: The Cost [Internet]. Ottawa (ON): Canadian Institute for Health Information; 2006; cited 2021 Apr 14. Available from: https://secure.cihi.ca/free_products/Costs_Report_06_Eng.pdf.

  10. Government of Canada. Chapter 4: Care during labour and birth [Internet]. Canada: [publisher unknown]; [date unknown; updated 2020 Jan 08; cited 2021 Apr 14]. Available from: https://www.canada.ca/en/public-health/services/publications/healthy-living/maternity-newborn-care-guidelines-chapter-4.html

  11. Mayo Clinic. Labor and delivery, postpartum care [Internet]. Mayo Foundation for Medical Education and Research; [date unknown; cited 2021 Apr 14]. Available from: https://www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/labor-and-delivery/in-depth/postpartum-care/art-20047233.

  12. Rasminsky A. Your Guide to Postpartum recovery [Internet]. Healthline: Parenthood; 2018 Jul 31; cited 2012 Apr 14. Available from: https://www.healthline.com/health/postpartum-recovery-timeline.

  13. Mayo Clinic. C-section [Internet]. Mayo Foundation for Medical Education and Research; [date unknown; cited 2021 Apr 14]. Available from: https://www.mayoclinic.org/tests-procedures/c-section/about/pac-20393655.

  14. Healthline Editorial Team. Reasons for a C-section: Medical, Personal, or Other [Internet]. Healthline: Parenthood; 2016 Jul 7; cited 2021 Apr 14. Available from: https://www.healthline.com/health/pregnancy/c-section-reasons.

  15. WebMD. What is an Obstetrician? [Internet]. WebMD; [date unknown; cited 2021 Apr 14]. Available from: https://www.webmd.com/baby/what-is-an-obstetrician-twins#1.

  16. Watson S. C-section: Tips for a Fast Recovery [Internet]. Healthline: Parenthood; 2018 Jan 23; cited 2021 Apr 14. Available from: https://www.healthline.com/health/pregnancy/c-section-tips-for-fast-recovery#C-section-recovery.

  17. Mayo Clinic. VABC: Know the pros and cons [Internet]. Mayo Foundation for Medical Education and Research; [date unknown; cited 2021 Apr 14]. Available from: https://www.mayoclinic.org/tests-procedures/vbac/in-depth/vbac/art-20044869

  18. Westfall RE & Benoit C. The rhetoric of “natural” in natural childbirth: childbearing women’s perspectives on prolonged pregnancy and induction of labour. Soc Sci Med. 2004 Oct; 57(7);1397-1408.

  19. Nierenberg C. Vaginal birth vs. C-Section: Pros & Cons. [Internet]. Livescience; 2018 Mar 27; cited 2012 Apr 14. Available from: https://www.livescience.com/45681-vaginal-birth-vs-c-section.html.

  20. Neu J & Rushing J. Caesarean versus Vaginal Delivery: Long term infant outcomes and the hygiene hypothesis. Clin Perinatol. 2011 Jun; 38(2); 321-331.

  21. Zakerihamidi M, Roudsari RL, & Khoei EM. Vaginal Delivery vs. Caesarean Section: A Focused Ethnographic Study of Women’s Perceptions in the North of Iran. Int J community Based Nurs Midwifery. 2015 Jan; 3(1); 39-50.

  22. Chalmers B et al. Cesarean and vaginal birth in Canadian women: a comparison of experiences. Birth. 2019 Mar; 37(1): 44-9.





156 vues0 commentaire

留言


留言功能已關閉。
bottom of page