top of page

Le cycle menstruel 101: L’edition The Bachelor

Dernière mise à jour : 21 août 2023


Alors, c’est quoi le cycle menstruel?

Le cycle menstruel fait référence au cycle (plutôt) mensuel des changements physiologiques qui durent à peu près 28 jours, pourtant cette longueur peut varier de personne à personne et de cycle à cycle. Chaque personne a un cycle menstruel unique qui peut changer avec l'âge (1). Les cycles menstruels peuvent aussi changer par l’exposition aux hormones, tel que la contraception hormonale, l’hormonothérapie substitutive et l’hormonothérapie d'affirmation de genre, ou avec des conditions menstruelles, telles que le syndrome des ovaires polykystiques (2-4). L’alimentation et le stress général de la vie (les relations, votre emploi, etc.) peuvent aussi causer des irrégularités dans votre cycle menstruel, dans lequel un stress élevé peut interrompre ou abréger votre cycle et vos règles (5-7).


Les phases du cycle menstruel

1. La phase folliculaire

La phase folliculaire commence avec le premier jour des règles jusqu'à l'ovulation. Une partie du cerveau appelée l’hypothalamus produit et diffuse l’hormone libératrice de gonadotrophine (GnRH) à l’hypophyse antérieure située à la base du cerveau (6). L’hypophyse antérieure est souvent appelée la “glande maîtresse,” car elle produit plusieurs hormones essentielles pour nous, tandis que l’hormone de croissance (qui régule les muscles, les os et la répartition des graisses), l’hormone adrénocorticotrope (ACTH; une partie du système de stress), l’hormone lutéinisante (LH) et l’hormone folliculo-stimulante (FSH) (7).


La LH et la FSH stimulent les changements physiologiques du cycle menstruel. Comme son nom le suggère, la FSH stimule les follicules dans les ovaires à développer et maturer, ce qui produit une augmentation graduelle d’œstrogène. Chaque cycle menstruel, quelques follicules reçoivent la FSH et maturent, mais seulement un devient le follicule dominant (“le follicule pour les gouverner tous”), qui va être libéré dans les trompes de Fallope par l’ovulation pour se rencontrer avec du sperme hypothétique. Ce processus s'appelle la folliculogenèse (8), que je vais expliquer en utilisant The Bachelor comme analogie (6, 8-10).


La première cérémonie des roses

  • Parmi les nombreux candidats pour cette saison de The Bachelor: l'édition ovaire, un sous-ensemble de candidats (follicules) sont sélectionnés. Ceci sont appelés les follicules primaires. La première rose (la FSH) stimule les follicules à maturer et développer les cellules de la granulosa, qui ont les récepteurs pour la FSH et produit l’œstrogène (11). Plus il y a de cellules de la granulosa et donc de récepteurs de FSH, plus le follicule peut engloutir de FSH. Dans l’analogie The Bachelor, ceci peut ressembler aux candidats établissant une relation amoureuse de l’homme célibataire, alimentant de plus en plus la prolifération des cellules de la granulosa.

  • Il est d’autant moins probable que les autres candidates capturent le cœur de l’homme celibataire qu’une candidate développe une relation avec lui.

  • Par conséquent, ces autres candidats ne reçoivent pas une rose et sont renvoyés chez eux. Dans l'ovaire, c'est ce qu'on appelle l'atrésie folliculaire, où les follicules en excès qui ne reçoivent pas suffisamment de FSH vont dégénérer.

Des tête-à-têtes

  • Avec plus de FSH, les follicules primaires se développent en follicules secondaires. Peut-être qu'en ce moment, les candidats développent des conversations plus profondes avec The Bachelor. Cette profondeur se reflète dans nos follicules développant des cellules thécales avec les cellules de la granulosa. Brièvement, les cellules thécales expriment les récepteurs de LH qui les stimulent à produire de l'androstènedione (un cousin de la testostérone), qui est ensuite transférée aux cellules de la granulosa pour produire plus d'œstrogènes.

Les villes natales

  • Au fur et à mesure que nous progressons dans cette saison de The Bachelor: l'édition ovaire, il reste de moins en moins de follicules. Les follicules tertiaires développent plus de cellules de la granulosa et les cellules thécales, donc plus d'hormones (l’œstrogène).

La dernière rose

  • Systématiquement, on voit une augmentation progressive d’œstrogène jusqu'à la phase folliculaire tardive. Quand l’œstrogène atteint un certain seuil (comme le candidat qui dit "je tombe amoureux de toi"), il y a un changement du système. L’œstrogène stimule l’hypothalamus à produire plus de GnRH et l'hypophyse antérieure à produire une poussée de LH (6).

  • La poussée de LH marque la fin de la saison et le moment pour la dernière rose: l’ovulation.

  • Pendant l’ovulation, le follicule dominant est ouvert et l’ovule (l'œuf) est libéré du follicule dans les trompes de Fallope.

2. La phase lutéale

La phase lutéale du cycle menstruel est plus régulière que la phase folliculaire, durant environ 14 jours de l'ovulation jusqu'aux règles suivantes. Après l’ovulation et la libération de l’oocyte dans les trompes de Fallope, le tissu restant du follicule dominant forme le corps jaune (6).Continuant l’analogie The Bachelor, le corps jaune représente la bague de fiançailles coûteuse et les offres de parrainage d'influenceurs Instagram… ça garde ~l'amour~ en vie. Le corps jaune produit les hormones, notamment la progestérone, qui est requis pour réhabiliter la muqueuse utérine pour préparer pour l’implantation d’un oocyte féconde (6, 8-10).


Au long de la phase folliculaire, la muqueuse utérine s'épaississait et il y avait une augmentation de muqueuse cervicale pour baisser le pH vaginal pour faciliter l'entrée et la survie des spermatozoïdes (6). Ceci est comme la construction de la maison pour le couple The Bachelor (The Bachelor rencontre les analogies de HGTV). Pendant la phase lutéale, il y a une diminution relative de l'épaississement utérin et le tissu reçoit plus d'approvisionnement en sang, ce qui le rend un environnement convenable pour l’implantation (6, 8, 10). Ceci est l'étape de la décoration intérieure, où on ajoute des armoires, tapis et canapés personnalisés - prêt pour le bébé The Bachelor.


Cependant, les parrainages finissent par s'épuiser et le nombre d'abonnés Instagram fait chute. Sans fécondation et l’implantation de l’ovule, le corps jaune subit la lutéolyse et dégénère (8). Les hormones du corps jaune (notamment la progésterone) baisse et la phase lutéale arrive à sa fin. C’est la fin d’un couple épique de The Bachelor, mais la Nation Bachelor demande une nouvelle saison. La production et libération de la GnRH, la FSH et la LH par l'hypothalamus et l'hypophyse antérieure augmente de nouveau, démarrant le prochain cycle menstruel.


La menstruation

Lorsque le corps jaune dégénère et il y a une baisse dans la production de la progestérone, il y a aussi une diminution de l'approvisionnement en sang à la muqueuse utérine maintenant épaissie (6). Le tissu utérin libère aussi les prostaglandines, qui stimulent le saignement et les contractions des muscles lisses… voilà, vos règles (8). Ceci est officiellement le premier jour de votre prochain cycle menstruel! Vous allez peut-être remarquer que les premier et deuxième jours de vos règles (et la nouvelle phase folliculaire) sont les plus lourds pour les saignements utérins. Au troisième jour, l'oestrogène commence à être produit par les follicules primaires, ce qui stimule la régénération et l'épaississement de la muqueuse utérine, tandis que la coagulation pour arrêter les règles (8). Et voilà, nous avons la prochaine saison de The Bachelor: L'édition ovarienne.


Si vous avez des commentaires sur ce message ou sur n’importe quel contenu créé par missINFORMED, veuillez nous contacter à info@missinformed.ca. Nous apprécions et accueillons tous les commentaires, car nous nous engageons à poursuivre la croissance et l'amélioration de notre organisation.


Merci beaucoup d’avoir pris le temps de lire notre article ! Nous espérons que vous avez apprécié les efforts déployés pour vous le présenter aujourd’hui. En tant que petit organisme à but non-lucratif, nous dépendons fortement de dons généreux pour nous aider à rester à flot. Nous vous invitons à faire un don pour nous aider à fournir régulièrement des informations sur la santé aux jeunes de tout le Canada. Chaque don a un impact !



Références

  1. Liu Y, Gold EB, Lasley BL, Johnson WO. Factors Affecting Menstrual Cycle Characteristics. American Journal of Epidemiology. 2004 Jul 15;160(2):131–40.

  2. Stubblefield PG. Menstrual impact of contraception. Am J Obstet Gynecol. 1994 May;170(5 Pt 2):1513–22.

  3. Ahmad S, Leinung M. The Response of the Menstrual Cycle to Initiation of Hormonal Therapy in Transgender Men. Transgend Health. 2017 Oct 1;2(1):176–9.

  4. Harris HR, Titus LJ, Cramer DW, Terry KL. Long and irregular menstrual cycles, polycystic ovary syndrome, and ovarian cancer risk in a population-based case-control study. Int J Cancer. 2017 Jan 15;140(2):285–91.

  5. Huhmann K. Menses Requires Energy: A Review of How Disordered Eating, Excessive Exercise, and High Stress Lead to Menstrual Irregularities. Clin Ther. 2020 Mar;42(3):401–7.

  6. Fenster L, Waller K, Chen J, Hubbard AE, Windham GC, Elkin E, et al. Psychological stress in the workplace and menstrual function. Am J Epidemiol. 1999 Jan 15;149(2):127–34

  7. Barsom SH, Mansfield PK, Koch PB, Gierach G, West SG. Association between psychological stress and menstrual cycle characteristics in perimenopausal women. Womens Health Issues. 2004 Dec;14(6):235–41.

  8. Thiyagarajan DK, Basit H, Jeanmonod R. Physiology, Menstrual Cycle. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2021 [cited 2021 Mar 29]. Available from: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK500020/

  9. Your hormones | The Pituitary Foundation [Internet]. [cited 2021 Mar 29]. Available from: https://www.pituitary.org.uk/information/hormones/

  10. Reed BG, Carr BR. The Normal Menstrual Cycle and the Control of Ovulation. In: Feingold KR, Anawalt B, Boyce A, Chrousos G, de Herder WW, Dungan K, et al., editors. Endotext [Internet]. South Dartmouth (MA): MDText.com, Inc.; 2000 [cited 2021 Mar 29]. Available from: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK279054/

  11. Granulosa Cell - an overview | ScienceDirect Topics [Internet]. [cited 2021 Mar 29]. Available from: https://www.sciencedirect.com/topics/agricultural-and-biological-sciences/granulosa-cell



5 vues0 commentaire

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page