top of page

Les antidépresseurs impactent-ils la fonction sexuelle?

Dernière mise à jour : 21 août 2023


TLPL: C’est courant pour les gens qui prennent des antidépresseurs d'éprouver des changements dans leur fonction sexuelle; cependant, les recherches dans ce domaine sont sévèrement limitées. C’est important d’apprendre à décrire vos expériences de fonction sexuelle “normale” et comment vous définissez personnellement le sexe afin d’avoir des discussions productives avec votre prestataire de santé à propos du traitement antidépresseur et la fonction sexuelle.


Les antidépresseurs & la fonction sexuelle: y a-t-il une connexion?

C’est important de comprendre qu’il n’y a pas une seule définition de la fonction sexuelle (4). Tout le monde a des définitions différentes de sexe et les expériences avec la fonction sexuelle. C’est important que vous définissiez votre normale. Si vous avez besoin d’un endroit pour commencer, voici quelques messages-guides pour en penser:


  • Comment est-ce que vous définissez personnellement le sexe?

  • La libido (dit ‘désir sexuel’): combien désirez-vous d'activité sexuelle?

  • L’excitation: comment est-ce que votre esprit et votre corps préparent pour le sexe?

    • Ceci inclut les réponses physiologiques (par exemple, la lubrification vaginale, érection) ainsi que les réponses mentales (par exemple, sentir ‘excité’).

  • Les orgasmes: réfléchissez si/à quelle fréquence ils se produisent, comment ils se sentent quand ils se produisent, si/à quelle fréquence l'éjaculation se produit, etc.

  • Les sentiments: quels types de choses est-ce que vous aimez typiquement versus n’aimez pas?


Apprendre à décrire votre fonction sexuelle normale peut aider à informer les conversations que vous avez avec les prestataires de santé. Ça peut sentir gênant de parler à propos du sexe avec les prestataires de santé, mais c’est important d’avoir ces conversations..

Les conversations à propos de la fonction sexuelle devraient se produire avec un médecin avant que vous commenciez à prendre les antidépresseurs, à des intervalles réguliers pendant que vous les prenez et quand/si vous finissez le traitement. Avoir un journal de vos expériences sexuelles, votre fonction sexuelle et vos émotions peut guider ces discussions et vous donner une meilleure idée de ce qui aide versus ce qui tue l’ambiance.


Les changements de la fonction sexuelle sont courants dans les gens qui prennent des antidépresseurs, particulièrement ceux qui modifient les niveaux de la sérotonine (5). Le type le plus commun d’antidépresseur associés à la fonction sexuelle altérée sont les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS), les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine-noradrénaline (IRSN) et bupropion (10). Malgré leur nom, les antidépresseurs sont également utilisés pour traiter d'autres conditions telles que l'anxiété, la douleur et l'insomnie.


Les inquiétudes à propos des antidépresseurs et de la fonction sexuelle ne sont pas nouvelles. L'Amitriptyline, un des premiers antidépresseurs, était décrit dans les années 1960 par le psychiatre Frank Ayd comme causant une perte de libido chez les patients prenant le médicament (1). Regardons les antidépresseurs en général, les données cliniques suggèrent qu'à peu près 5 % des patients éprouvent des changements de la fonction sexuelle. Cependant, les données d'enquête auprès des patients indiquent que ce nombre est entre 50-70 % (3).

Le grand écart entre les données cliniques et les données d'enquête, en partie, a à voir avec la façon dont la recherche scientifique définit le « fonctionnement sexuel ». Dans la recherche clinique, le sexe est simplifié en trois catégories - désir, excitation et orgasme - qui sont toutes décrites par des mesures physiques (2). En dessous sont quelques-uns des réponses physiologiques qui peuvent décrire ces termes (14):


Le désir: (aussi appelé le désir sexuel ou la libido)

  • Sensation de "papillons" dans votre région abdominale

  • Rougeurs du visage

  • Les organes génitaux commencent à s'auto-lubrifier

  • Augmentation du rythme cardiaque et de la respiration

L’excitation:

  • Sentiment similaire à la phase de "désir" - mais plus intense

  • Augmentation du flux sanguin vers les organes génitaux

  • Tension musculaire et spasmes dans tout le corps

  • La respiration, le rythme cardiaque et la tension artérielle augmentent tous

L’orgasme

  • La respiration, le rythme cardiaque et la tension artérielle sont à leur maximum

  • Spasmes musculaires dans les pieds

  • Libération soudaine et énergique de la tension sexuelle

  • Contraction rythmique des muscles génitaux

  • Éjaculation

Cependant, nous savons que le sexe est multidimensionnel et les expériences sexuelles ne peuvent pas être adéquatement résumé par cette catégorisation (qui est principalement physique). La fonction sexuelle est liée à l'âge, les facteurs socio-économiques, la religion et une variété de facteurs biologiques, psychologiques et médicaux (12).

La dépression, l'anxiété et la fonction sexuelle sont toutes liées dans les femmes (9). Cependant, le lien entre les troubles psychiatriques et la fonction sexuelle est très peu compris. Par conséquent, ça devient difficile pour les chercheurs de déterminer la relation cause-effet entre l’usage des antidépresseurs et la dépression. Pour en compliquer plus, les changements de la fonction sexuelle sont aussi liés aux autres conditions médicales tel que (mais certainement pas limité à) la maladie thyroïdienne, le diabète de type I et II et l'infertilité féminine (8, 11, 13).


Malheureusement, à cause des recherches limités à propos du sexe et son impact sur la santé mentale (et inversement), il y a des options de traitement limitées pour les gens souffrant des changements indésirables de la fonction sexuelle. Les études ont suggéré que les traitements pharmacologiques courants pour le « dysfonctionnement sexuel » féminin ne sont que légèrement supérieurs aux placebos (6).


Une approche pour combattre les changements de la fonction sexuelle est par changer votre antidépresseur (7). Il a été démontré que différents types d'antidépresseurs ont des effets différents sur divers aspects du fonctionnement sexuel. Par exemple, regardons deux antidépresseurs communs, Prozac et Zoloft. Il a été démontré que le Prozac est lié à une diminution de désir sexuel, tandis que le Zoloft est plus fortement lié à la difficulté à atteindre l'orgasme. Ceci souligne l’importance de comprendre votre fonctionnement sexuel ‘normal’. Être capable d’identifier quels aspects de votre fonction sexuelle ont changé peut informer votre médecin pour vous aider à choisir un antidépresseur différent ou essayer d'autres stratégies pour restaurer votre fonction normale.


Si vous avez des commentaires sur ce message ou sur n’importe quel contenu créé par missINFORMED, veuillez nous contacter à info@missinformed.ca. Nous apprécions et accueillons tous les commentaires, car nous nous engageons à poursuivre la croissance et l'amélioration de notre organisation.


Merci beaucoup d’avoir pris le temps de lire notre article ! Nous espérons que vous avez apprécié les efforts déployés pour vous le présenter aujourd’hui. En tant que petit organisme à but non-lucratif, nous dépendons fortement de dons généreux pour nous aider à rester à flot. Nous vous invitons à faire un don pour nous aider à fournir régulièrement des informations sur la santé aux jeunes de tout le Canada. Chaque don a un impact !



Références

  1. Healy D. Antidepressants and sexual dysfunction: a history. J R Soc Med. 2020 Apr 1;113(4):133–5.

  2. Berend O. Sexual Dysfunction. BoD – Books on Demand; 2017. 106 p.

  3. Montejo AL, Calama J, Rico-Villademoros F, Montejo L, González-García N, Pérez J, et al. A Real-World Study on Antidepressant-Associated Sexual Dysfunction in 2144 Outpatients: The SALSEX I Study. Arch Sex Behav. 2019 Apr 1;48(3):923–33.

  4. Rothmore J. Antidepressant‐induced sexual dysfunction. Medical Journal of Australia. 2020 Apr;212(7):329–34.

  5. Montejo AL, Prieto N, de Alarcón R, Casado-Espada N, de la Iglesia J, Montejo L. Management Strategies for Antidepressant-Related Sexual Dysfunction: A Clinical Approach. Journal of Clinical Medicine. 2019 Oct;8(10):1640.

  6. Weinberger JM, Houman J, Caron AT, Patel DN, Baskin AS, Ackerman AL, et al. Female Sexual Dysfunction and the Placebo Effect: A Meta-analysis. Obstetrics & Gynecology. 2018 Aug;132(2):453–8.

  7. Smucny J, Park MK. Which Antidepressant Is Best to Avoid Sexual Dysfunction? AFP. 2004 May 15;69(10):2419.

  8. Gabrielson AT, Sartor RA, Hellstrom WJG. The Impact of Thyroid Disease on Sexual Dysfunction in Men and Women. Sexual Medicine Reviews. 2019 Jan 1;7(1):57–70.

  9. Basson R, Gilks T. Women’s sexual dysfunction associated with psychiatric disorders and their treatment. Womens Health (Lond Engl). 2018 Jan 1;14:1745506518762664.

  10. NIMH » Mental Health Medications [Internet]. [cited 2021 Jul 4]. Available from: https://www.nimh.nih.gov/health/topics/mental-health-medications/

  11. Maseroli E, Scavello I, Vignozzi L. Cardiometabolic Risk and Female Sexuality—Part I. Risk Factors and Potential Pathophysiological Underpinnings for Female Vasculogenic Sexual Dysfunction Syndromes. Sexual Medicine Reviews. 2018 Oct 1;6(4):508–24.

  12. Lou W-J, Chen B, Zhu L, Han S-M, Xu T, Lang J-H, et al. Prevalence and Factors Associated with Female Sexual Dysfunction in Beijing, China. Chin Med J (Engl). 2017 Jun 20;130(12):1389–94.

  13. Mendonça CR de, Arruda JT, Noll M, Campoli PM de O, Amaral WN do. Sexual dysfunction in infertile women: A systematic review and meta-analysis. European Journal of Obstetrics & Gynecology and Reproductive Biology. 2017 Aug 1;215:153–63.

  14. Sexual Response Cycle: What It Is, Phases [Internet]. Cleveland Clinic. [cited 2021 Jul 4]. Available from: https://my.clevelandclinic.org/health/articles/9119-sexual-response-cycle

103 vues0 commentaire

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page