top of page

Présentation du projet sur les soins liés à l'avortement au Canada : Termes clés et langage pour parler de l'avortement

Dernière mise à jour : 9 mars



Les soins liés à l'avortement au Canada : une introduction


Aperçu du Projet  


missINFORMED est heureuse d'annoncer le lancement du projet sur les soins liés à l'avortement au Canada ! Ce projet met en lumière le paysage actuel de l'avortement au Canada, y compris ce à quoi tu peux t'attendre si tu cherches à te faire avorter, les obstacles courants à l'accès, ainsi que les mythes et les idées fausses qui entourent l'avortement. L'avortement est entièrement décriminalisé et constitue un service de santé au Canada. Cependant, il existe de nombreux obstacles à l'accès à l'avortement, notamment une pénurie de prestataires désireux et capables de pratiquer l'avortement et un nombre d'organisations anti-choix qui diffusent des informations erronées sur l'avortement. Il y a aussi des victoires récentes comme l'approbation de la mifépristone (prononcée mi-fe-pris-tone) en 2015, une pilule abortive efficace et sûre pour les avortements du premier trimestre (1).


Cette campagne a été conçue pour sensibiliser aux expériences vécues par les jeunes qui cherchent et reçoivent un avortement au Canada et pour fournir aux gens des informations fondées sur des données probantes concernant les soins et l'accès à l'avortement. Nous sommes ravis de te présenter des tables rondes animées par des experts dans le domaine de la justice reproductive, des articles pour te donner un aperçu du paysage actuel de l'avortement au Canada, et des événements pour célébrer le choix et l'autonomie reproductive dans nos communautés. Nous espérons qu'à travers ces ressources, nous pourrons éduquer les jeunes sur l'importance de maintenir et d'améliorer l'accès à l'avortement dans les soins de santé canadiens, tout en dissipant les idées fausses courantes sur l'avortement.

 

Préparer le Terrain : Notre utilisation d'un langage inclusif en matière de genre et de termes clés. 


Pourquoi utilisons-nous un langage qui tient compte des sexospécificités ?


Personne enceinte ou susceptible de l'être. Le mouvement anti-avortement est sans aucun doute enraciné dans les croyances historiques misogynes et patriarcales qui continuent à miner l'autonomie des femmes. Cependant, ces croyances victimisent de la même façon les transmen, les personnes intersexuées et les personnes non binaires qui peuvent tomber enceintes. Le langage est important. L'utilisation exclusive du terme "femmes" dans les discussions sur l'accès à l'avortement laisse de côté des groupes de personnes qui sont également confrontés à des obstacles importants lorsqu'ils ont accès à l'avortement. Certains de ces obstacles peuvent être différents de ceux rencontrés par les femmes cis et ils méritent d'être reconnus. C'est pourquoi nous utiliserons un langage inclusif en matière de genre tout au long de nos articles, sauf lorsque nous discuterons d'études ou d'articles spécifiques qui précisent l'identité de genre, ou lorsque nous discuterons de la misogynie et de l'oppression liée au genre dans le cadre de la justice reproductive.


Définitions utiles 


Nous donnons ici les définitions de certains termes courants que nous utiliserons tout au long de cette campagne. Souvent, il existe plus d'un terme pour un même concept - par exemple, l'avortement médicamenteux est aussi parfois appelé pilule abortive. Pour des raisons de cohérence et de facilité d'utilisation, nous utiliserons les termes ci-dessous lorsqu'il existe plus d'un terme pour une définition.


Contraceptif d’urgence (la “pilule du lendemain”) prévient la grossesse après un rapport sexuel non protégé. Elle le fait principalement en bloquant la libération d'un ovule par un ovaire (2). La contraception d'urgence n'est pas un type de soins d'avortement, mais elle reste très importante dans les conversations sur l'autonomie corporelle. Consulte notre article pour en savoir plus sur la contraception d’urgence


L'avortement médicamenteux* est un avortement qui utilise des médicaments pour mettre fin à la grossesse. Ils peuvent impliquer l'utilisation de médicaments comme la mifépristone, le misoprostol ou autres (3).


*Ces types d'avortement sont parfois appelés "pilule abortive", avortements médicaux ou avortements chimiques. Le terme "médicament" est préféré, car il indique clairement comment les avortements sont pratiqués - avec des médicaments (3).


La mifépristone (prononcée mi-fe-pri-stone) bloque l'action de la progestérone (4). La progestérone est une hormone qui est normalement présente pendant la grossesse. Le blocage de la progestérone entraîne des changements au niveau de la muqueuse utérine, de la paroi musculaire de l'utérus, ainsi que du col de l'utérus (4). Tous ces changements contribuent à interrompre la grossesse et à l'expulser de l'utérus (4). La mifépristone est utilisée en association avec le misoprostol (4).


Le misoprostol (prononcé mi-so-pros-tol) imite les actions des prostaglandines dans le corps (4). Les prostaglandines sont des molécules semblables à des hormones qui stimulent la contraction de l'utérus (parmi de nombreuses autres fonctions) (5). En se comportant comme les prostaglandines, le misoprostol stimule les contractions utérines pour aider à expulser la grossesse (4). Le misoprostol est généralement utilisé en association avec la mifépristone, mais il peut être utilisé seul lorsque la mifépristone n'est pas disponible (4).


Autres agents :  ils peuvent être utilisés dans certains pays qui n'ont pas accès à la mifépristone. Il s'agit notamment de médicaments tels que le méthotrexate (4). Ces autres agents sont moins couramment utilisés au Canada parce que la mifépristone est disponible, ce qui est considéré comme l'étalon-or en matière de soins d'avortement (6).


L'avortement procédural* est un avortement qui utilise principalement des instruments médicaux avec ou sans médicaments pour mettre fin à la grossesse par le biais d'une procédure médicale (3). Les avortements procéduraux peuvent également être utilisés si un avortement médical ne fonctionne pas (7).


*Parfois, ces types d'avortements sont appelés "avortements chirurgicaux". Le terme "procédural" est préféré, car la plupart de ces interventions n'impliquent pas de chirurgie et sont pratiquées dans une clinique ambulatoire (3)


L'aspiration ou le vide utilise un dispositif d'aspiration manuel pour retirer la grossesse de l'utérus (7). Il existe deux méthodes d'aspiration/de vide. L'aspiration manuelle utilise une seringue et un tube fin pour appliquer la succion, tandis que l'aspiration électrique utilise une pompe électrique et un tube fin pour appliquer la succion (7). L'aspiration sous vide manuelle et l'aspiration sous vide électrique sont toutes deux pratiquées au cours du premier trimestre (7).


Dilatation et évacuation (D&E) : on utilise un dilatateur pour ouvrir le col de l'utérus, puis on retire la grossesse de l'utérus à l'aide d'un instrument et d'une aspiration (7). Des médicaments sont utilisés avant l'intervention pour aider le col de l'utérus à se dilater (9). Cette procédure est similaire à l'aspiration, mais elle est généralement pratiquée à un stade plus avancé de la grossesse, au cours du deuxième trimestre (7)


La dilatation et le curetage (D&C)* utilisent un dispositif de dilatation pour aider à ouvrir le col de l'utérus, puis retirent la grossesse de l'utérus à l'aide d'un instrument médical (7). Des médicaments qui aident à dilater le col de l'utérus peuvent également être utilisés avant l'intervention (7). Pour un D&C pointu, on utilise une curette pour racler la grossesse de la paroi de l'utérus (8). Le curetage n'est pas actuellement recommandé comme méthode principale pour un avortement par voie procédurale (3). Le terme D&C par aspiration est aussi parfois utilisé pour désigner l'aspiration ou l'aspiration sous vide (définie ci-dessus), où la grossesse est retirée de l'utérus à l'aide d'une aspiration (8).


*Pour éviter toute confusion entre le D&C par aspiration et le D&C par tranchant et pour reconnaître que le D&C par tranchant n'est plus la norme de soins pour l'avortement, les termes "aspiration" ou "aspiration par le vide" seront utilisés à la place. L'utilisation du terme D&C peut créer de la confusion et de la peur autour de l'avortement en tant que procédure chirurgicale sérieuse, alors que ce n'est généralement pas le cas. Nous avons défini le terme D&C ici en raison de nombreuses personnes sont encore familières avec ce terme et que tu l'as peut-être déjà entendu.


Déclenchement d'accouchement : on utilise des médicaments pour provoquer l'accouchement (9). Selon l'avancement de la grossesse, des médicaments supplémentaires peuvent être administrés pour s'assurer qu'il n'y a pas de battements de cœur du fœtus au moment de l'accouchement (10). Cette procédure peut être pratiquée au cours des deuxième et troisième trimestres (7).



 

Une note de notre équipe,


La terminologie relative à l'avortement continue d'évoluer, car nous essayons d'utiliser des termes qui sont à la fois médicalement exacts et qui affirment le choix en matière de reproduction. Alors que nous travaillons à l'élaboration de meilleures pratiques, l'équipe de missINFORMED est prête à entendre ce que tu as à dire. N'hésite pas à contacter notre équipe si tu souhaites échanger sur la terminologie la plus logique et la plus confortable pour toi. 


À bientôt,


missINFORMED


 


Références:


  1. Ferguson I, Scott H. Systematic review of the effectiveness, safety, and acceptability of mifepristone and misoprostol for medical abortion in low-and middle-income countries. Journal of Obstetrics and Gynaecology Canada. 2020 Dec 1;42(12):1532-42. Available from: https://www.jogc.com/article/S1701-2163(20)30339-X/abstract

  2. Cleveland Clinic. Morning-After Pill. 2022 Jul 1. Available from:  https://my.clevelandclinic.org/health/treatments/23386-morning-after-pill [Accessed 2023 Mar 4]

  3. Upadhyay UD, Coplon L, Atrio JM. Society of family planning committee statement: abortion nomenclature. Contraception. 2023 Oct 1;126. Available from: https://www.contraceptionjournal.org/article/S0010-7824(23)00178-6/fulltext

  4. Up-to-Date. First-trimester pregnancy termination: Medication abortion. 2024 Feb 21. Available from: https://www.uptodate.com/contents/first-trimester-pregnancy-termination-medication-abortion?topicRef=3313&source=see_link#H159967666 [Accessed 2023 Mar 4]

  5. Cleveland Clinic. Prostaglandins. 2022 Apr 11. Available from: https://my.clevelandclinic.org/health/articles/24411-prostaglandins [Accessed 2023 Mar 4]

  6. CMAJ: Renner RM, Ennis M, Contandriopoulos D, Guilbert E, Dunn S, Kaczorowski J, Darling EK, Albert A, Styffe C, Norman WV. Abortion services and providers in Canada in 2019: results of a national survey. Canadian Medical Association Open Access Journal. 2022 Sep 1;10(3):E856-64. Available from: https://www.cmajopen.ca/content/cmajo/10/3/E856.full.pdf

  7. Schnettler WT, Wilson JH, Lubert AM, Girnius A. Maternal cardiac care: a guide to managing pregnant women with heart disease. 1st ed. Philadelphia, PA: Elsevier; 2023 https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/B9780323824644000311

  8. Up-to-Date. Dilation and curettage. 2023 Jul 6. Available from: https://www.uptodate.com/contents/dilation-and-curettage?search=dilation%20and%20curettage&source=search_result&selectedTitle=1%7E150&usage_type=default&display_rank=1#H28  [Accessed 2023 Mar 4]

  9. Up-to-Date. Overview of second-trimester pregnancy termination. 2024 Feb 5. Available from: https://www.uptodate.com/contents/overview-of-second-trimester-pregnancy-termination?search=manual%20vacuum%20aspiration&topicRef=3287&source=see_link#H9928622 [Accessed 2023 Mar 4]

  10. Up-to-Date. Second-trimester pregnancy termination: Induction (medication) termination. 2024 Feb 5. Available from: https://www.uptodate.com/contents/second-trimester-pregnancy-termination-induction-medication-termination?search=manual%20vacuum%20aspiration&topicRef=14194&source=see_link#H8856997 [Accessed 2023 Mar 4]

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page